Sur DIY APS

L’innovation digitale dans le domaine de la santé avait, jusqu’à il y a peu, suivi une hiérarchie verticale de haut en bas :  les fabricants en maître de la conception et de la production des nouvelles technologies, et les patient.e.s seulement impliqué.e.s en tant qu’utilisateurs/trices de produits finis. Cependant, ce schéma est perturbé par l’influence et la popularité grandissante de solutions émanant de la base, avec des initiatives ‘open-source’[i] menées de front par les patient.e.s eux/elles-mêmes. A l’image du nombre grandissant des personnes diabétiques de type 1 qui créent leur propre ‘système de pancréas artificiel’ (DIY APS : Do-It-Yourself[ii] – Artificial Pancreas System[iii]) – à travers le contrôle à distance d’appareils médicaux, grâce à des algorithmes disponibles en open-source. La communauté autour du DIY APS a créé un algorithme de référence centré sur une utilisation sécurisée et un système hybride à ‘boucle fermée’ (‘Hybrid Closed Loop System’)[iv]. Basé sur les prédictions glycémiques, le système ajuste les doses de l’insuline basale, de manière constante et automatique, pour garder la glycémie endéans la zone cible, nuit et jour.

Les systèmes DIY APS ne sont ni certifiés CE ni approuvés par FDA en tant que systèmes ni appareils. Ils ne sont ni fabriqués ni vendus, et ce, nulle part dans le monde. Cependant, l’algorithme et le code source sont publics et disponibles en open source.

Pour plus d’information, suivez les liens suivants :
OpenAPS (en Anglais) : https://openaps.org/
AndroidAPS : https://www.androidaps.org
Loop (en Anglais) : https://www.loopdocs.org


[i] Système pour mettre en libre l’accès des nouveautés tels que des innovations, développement, inventions.
[ii] DIY : ‘Do-it-yourself’ pourrait se traduire par ‘fais-le toi-même’
[iii] APS: ‘Artificial Pancreas System’ pourrait se traduire par système de pancréas artificiel. Il se réfère à un système automatisé pour la délivrance d’insuline basale.
[iv] Hybrid Closed Loop System : pourrait se traduire par ‘Système hybride à boucle fermée’. Il indique que ce système est construit grâce à une pompe à insuline, un lecteur de glycémie en continu et un appareil tiers connecté (téléphone, montre) qui interagissent entre eux en circuit fermé pour gérer les doses d’insuline basale.